Charlie pleure, Charlie meurt, Charlie c’est notre France !

jeudi 8 janvier 2015
par Nadia Darmon.H
popularité : 4%
5 votes

Aujourd’hui, Charlie est anéanti, le monde libre avec lui ! Je le suis aussi ! C’est un massacre, la terreur a fait sa basse oeuvre vengeresse, perfide.

Charlie pleure, Charlie meurt, Charlie c’est notre France, celle qu’on aime ! !

Je lisais Charlie hier à propos du "bordel de Cuba", du polémiste et Juif d’Algérie Zemmour, de l’hypothétique Jésus "exécuté en 1944", je le lisais encore ce matin Elsa Cayat la psychanalyste - sur la liste des victimes - qui livrait une analyse sur une pensée de Walter Benjamin : "Le mur des mots qu’elle est occupée à sonder protège de son autorité la pensée sans abris." Elsa Cayat disait en substance de ce propos : "en un seul jet il montre la liberté de pensée, sa façon de franchir les barrières mentales où nous sommes enfermés." Et la substance cachée de cette pensée est de révéler "dans le sens interdit des mots refoulés, le relais de l’abus parental." Soit l’autorité sous-jacente à la conscience qui agira sur l’individu et [les mots refoulés] "l’abuseront à ses dépens" en activant des mots clés qui anesthésient la conscience, soit la liberté.

Charlie c’est l’impertinence et la liberté ses marques de fabrique, mais sous une forme satirique parfois outrancière, une vraie intelligence de l’écriture aidait à mettre le doigt sur les plaies et les bouffonneries de la société et du monde.

A tous les étages Charlie se moque, incisif et violent et tout le monde en a pour son grade ; Laissez vivre Charlie ! contre tous les dévots, les "fous de Dieu" et toutes les tyrannies qui dégoulinent de leurs rhétoriques exaltés, Charlie dénonce la soumission, le fanatisme, le sectarisme, l’intolérance, le déni des droits et de la liberté, le mensonge et la barbarie. Charlie est salutaire ! Pour Charlie "la liberté de la presse excite les cons !" Aujourd’hui, "La liberté de la presse exacerbe la terreur !"

Comment rendre hommage à Charb, Cabu, Wolinski, Bernard Maris, Tignous, Honoré, Elsa Cayat, Ahmed Merabet et Franck Brinsolaro et encore d’autres personnes présentes, tous morts pour la liberté, assassinés par ce qu’ils combattaient de leur plume et de leur crayon, de leur métier de policier ? Ils sont les vrais martyrs du monde libre et démocratique, ils écrivaient et dessinaient tout en prônant la raison, ni angéliques ni complaisants. Ils refusaient la peur d’où qu’elle vienne, ils méprisaient la terreur dont ils se protégeaient. A Charlie, on se faisait funambules de l’extrême, se mettant en péril à chaque phrase, à chaque dessin polémiste. Je lis Charlie pour me protéger de la connerie.

Aujourd’hui, Charlie est anéanti, le monde libre avec lui ! Je le suis aussi ! C’est un massacre, la terreur a fait sa basse oeuvre vengeresse, perfide.

Une citation terriblement cynique me vient à l’esprit qui dit : "les pessimistes étaient à Hollywood quand les optimistes étaient à Auschwitz". Personne ne pouvait arrêter les trains ni bombarder les rails entre 1940 et 1944. Personne ne peut rendre les centaines de femmes enlevées par Boko Haram en 2014, personne ne peut libérer les milliers de prisonniers ou esclaves de Daech, personne de peut empêcher les persécutions des chrétiens d’Orient, ni la menace de génocide des Yazidis. Personne n’a pu empêcher les assassinats antisémites de France, de Belgique, les attentats à Noël de Dijon et de Nantes. Personne car il faut une volonté et une union sacrée, un consensus international qui affronte la réalité d’une guerre contre nos valeurs fondamentales.

Les idéologues nous tuent à nous faire croire que vaut mieux la compromission que la confrontation. Les empires sont tombés de croire à leur toute puissance face aux barbares. Nous devons croire à notre force de mobilisation contre la barbarie, tous les démocrates doivent s’unir pour défendre nos territoires de libertés et de droits, sans faillir. Si notre société a besoin de cohésion, elle doit la trouver aujourd’hui, dans l’union contre le fascisme d’extrême droite et la terreur islamiste.

"Je vis par les questions, je vis presque pour les questions. L’intégriste ne connait pas de questions. C’est la différence entre un fanatique et nous." Propos tenu par Elie Wiesel dans un article "Les nouvelles menaces" paru dans l’Arche en janvier 2014.

Charlie H du 8 janvier 2014 Le masque tombe La France s’est enfin mobilisée, en une heure de temps, elle était dans la rue, nous qui pensions qu’elle ne se sentait pas concernée par les attentats ! Mais la différence est de taille et ne peut pas nous échapper. La passivité des français nous a blessés, nous Juifs de France, à la suite des tueries et agressions antisémites : Toulouse, Bruxelles, Créteil... aux manifestations il y a un an à peine, qui hurlaient au nom de la liberté d’expression des insultes anti-juives, dépossédant les Juifs de leur citoyenneté. Depuis des années, les gouvernements qui ont eu à gérer ces situations de crise, déclaraient donc sans convaincre, faut-il croire, que "lorsque les Juifs sont agressés ou tués, parce que Juifs, c’est la République qui est agressée, la nation blessée."

Aujourd’hui, par la tuerie de Charlie, la France s’est sentie en guerre, si je reprends les propos de Charles Pasqua. Nous étions déjà en guerre, mais les français ne savaient donc pas ? Il n’y a pas de différence de nature. La France passive des années noires de 1940-45 qui exultait à la Libération, n’était pas résistante à 100%. La France dans la rue aujourd’hui, ne l’était pas lorsque des Juifs ont été assassinés sauvagement sous des mobiles de même nature. Lorsque l’on tue des enfants Juifs, des journalistes, des dessinateurs, des badauds du marché de Noël, restons sur les fondamentaux de notre histoire : c’est une guerre - télécommandée par les réseaux sociaux, par les combattants d’un islamisme fantasmé du VII° siècle - qui est menée contre nos valeurs de liberté et de droit, contre notre modèle de vie. Nous sommes tous Charlie, oui, nous sommes tous des français.

Charlie est touchée au coeur et à la tête, cette fois, la France a-t-elle compris ? Condoléances meurtries aux familles endeuillées.



Agenda

<<

2017

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

23 juin 2016 - A la rencontre de Valiske à la Fête des associations juives à Paris

Venez rencontrer Lloica et André, les responsables de Valiske, ce dimanche 26 juin de 11 à 18 (...)

8 mars 2014 - Que ce soit dit : "Lettre à un ami antisioniste" attribuée à Martin Luther King est un faux mais...

Régulièrement ce "hoax" refait surface - le temps d’une révolution de la planète Internet - Que ce (...)

22 juin 2012 - 1er Prix "Patrimoine" pour les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Haut-Rhin

De la part de l’association > Amis de la Fondation pour la Mémoire de la (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 15h00
par weather.com®

Soleil voilé

7°C


Soleil voilé
  • Vent : 8 km/h - est sud-est
  • Pression : 982 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 27 avril
par weather.com®

Averses

Max 7°C
Min N/D°C


Averses
  • Vent : 4 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 28 avril
par weather.com®

Très nuageux

Max 11°C
Min 1°C


Très nuageux
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 avril
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 15°C
Min 2°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 avril
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 18°C
Min 4°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er mai
par weather.com®

Averses

Max 12°C
Min 5°C


Averses
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 90%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 2 mai
par weather.com®

Averses

Max 14°C
Min 5°C


Averses
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 3 mai
par weather.com®

Averses

Max 16°C
Min 5°C


Averses
  • Vent : 8 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<< Prévisions