"Les chèvres "débrouissailleuses"...objet de moqueries ?

samedi 5 août 2006

Le quotidien "Le Pays" du 5 août, relève une polémique qui oppose Rolf Baer qui a introduit en 2001, un troupeau de 17 chèvres pour débrouissailler la partie ancienne et historique du cimetière de Rosenwiller (vieux de 500 ans) dans le Bas-Rhin, et Francis Masson de Strasbourg qui s’élève contre les nuisances causées par les chèvres aux stèles de la partie du cimetière plus récente, visitées par les familles. En effet, des clôtures ont cédé qui séparaient les deux parties du cimetière.

Le Pays qui signale le fait comme insolite, n’a pas relevé le caractère pathétique de la polémique. En effet, c’est ce à quoi sont réduits toutes les petites communautés juives, faute de moyens, faute de bénévoles, faute de prise de conscience des consistoires et des collectivités locales, de l’urgence de préserver et d’entretenir les sites en déshérence, du patrimoine juif français.

Oui, nous avions entendu parler de cette solution écologique et naturelle, d’utiliser des chèvres pour arracher les ronces, racines et herbes hautes qui envahissent et engloutissent à jamais, la trace des Juifs dans les petits villages d’Alsace. Mais, on nous avait aussi mis en garde contre les nuisances tout autant naturelles qu’elles provoquaient. Mais que celui qui n’a jamais mis de gants professionnels de sécurité pour faire ce travail, jette la première pierre....les gants deviennent vite des charpies, et les bénévoles sont absents. En revanche, le lycée agricole de l’Isles-sur-la-Sorgue par exemple, avait entrepris il y a quelques années, un travail de restauration du cimetière juif, tout à leur honneur.

L’urgence ici, doit venir des collectivités locales, seules à pouvoir assurer un entretien régulier avec un outillage idoine ; des conventions d’entretien doivent pouvoir être signées. L’urgence ici, pour les institutions juives de France, est aussi d’alerter sur ce vide juridique qui fait que nos cimetières, exceptionnels à divers égards, ne serait-ce que par leur existence même, ne sont ni protégés, ni préservés au titre du Patrimoine. Je crois savoir qu’il en est de même de tous les autres cimetières anciens, protestants, mennonites... Au nom de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, celui-ci s’est aussi désengagé. S’il est difficile de faire machine arrière, il est permis de réfléchir.



Agenda

<<

2017

>>

<<

Mars

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>