lundi 31 mars 2014

Commémoration et Exposition : 70° anniversaire de la rafle ds enfants d’Izieu

à Belfort


Commémoration et Exposition organisées par l’UNADIF - FNDIR 90 ; avec la participation de l’ONAC-VG 90 et la Communauté israélite de Belfort ;

Dessin de Max Tetelbaum, colonie d'Izieu, 12 ans, né en Belgique, convoi 71

Commémoration du 70° anniversaire de la rafle des enfants d’Izieu

Dimanche 6 avril 2014 à 10 h

Au monument des fusillés, Esplanade Anne Frank à Belfort

EXPOSITION du 6 au 27 avril

Au Bureau d’information jeunesse - 3 rue Jules Vallès à Belfort -

(Parking des Galeries Lafayette)

PNG - 177.2 ko

-  Contact : Jean-Pierre Borgo, président UNADIF-FNDIR 90 ; Courriel : jpborgo@orange.fr

Rappel historique - extrait du catalogue de l’exposition "Enfants juifs réfugiés à Izieu" :

"En 1940 et 1941, les Français ne réagissent guère aux persécutions antisémites. Les Eglises demeurent silencieuses, les mouvements de Résistance sont encore inorganisés. Seules des oeuvres caritatives viennent en aide aux juifs, notamment dans les camps d’internement français. Parmi elles, une organisation juive, l’Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE), très active dans le sud de la France, s’emploie à faire libérer les jeunes internés. Née en Pologne en 1907, Sabine ZLATIN, alors infirmière de la Croix Rouge, fait accueillir des enfants à partir de 1942 dans le home ouvert par l’OSE à Palavas-les-Flots. Elle a obtenu pour cela le soutien de la préfecture de l’Hérault et l’aide de l’abbé Prévost.

Dans son zèle antisémite, le gouvernement de Vichy avait proposé aux Allemands, lors des grandes rafles de l’été 1942, de déporter les enfants de moins de seize ans jusqu’alors épargnés en zone non occupée. Très vite, les maisons d’enfants ne sont donc plus un refuge sûr. Seule la zone occupée par les Italiens offre une relative sécurité, parce que les Italiens, au contraire des autorités françaises, se refusent à arrêter les juifs et à les livrer aux nazis. En avril 1943, la situation se dégradant dans l’Hérault, Sabine Zlatin et son mari Miron partent, sur la demande du préfet, avec quelques enfants vers l’Ain, alors sous occupation italienne. Aidés par le sous-préfet de Belley, Pierre-Marcel Wiltzer, ils s’installent dans une grande maison à Izieu, petit village situé à une vingtaine de kilomètres au sud de Belley, à la limite de la Savoie et de l’Isère. Le site dégage un sentiment de sérénité et son isolement semble constituer un refuge pour ces enfants juifs face aux persécutions. En quelques semaines, la vie s’organise. Entre mai 1943 et avril 1944, la colonie accueille plus d’une centaine d’enfants. Une institutrice, Gabrielle Perrier, y est nommée à la rentrée scolaire d’octobre 1943. Les " enfants d’Izieu " réapprennent à vivre, beaucoup ont subi plusieurs mois d’internement, ont été brutalement séparés de leur famille ou sont souvent orphelins d’un ou deux parents, ces derniers ayant été déportés. La maison sert de lieu de passage à ces enfants, avant qu’ils soient pris en charge par une famille d’accueil, une autre colonie ou une filière pour gagner la Suisse.

En zone non occupée, l’OSE, dès la fin du mois d’août 1942, a pris la décision de fermer les maisons d’enfants et d’organiser leur sauvetage par des voies clandestines. Petit à petit, tous les refuges sont fermés avant que l’OSE n’organise son repli à Chambéry. Le 8 septembre 1943, l’Italie capitule et l’armée allemande occupe aussitôt les départements de l’ancienne zone italienne. En février 1944, la Gestapo arrête le personnel de l’OSE à Chambéry. Consciente de la précarité de leur refuge à Izieu, Sabine Zlatin entreprend des démarches pour disperser les enfants et les placer en sécurité. C’est à Montpellier, où elle était venue demander l’aide de l’abbé Prévost, qu’elle apprend la nouvelle de la rafle.

Le 6 avril 1944, alors que les enfants se préparent à prendre leur petit déjeuner, des hommes de la Wehrmacht dans deux camions, accompagnés d’une voiture de la Gestapo de Lyon - sur ordre de Klaus Barbie - font irruption devant la maison et raflent les quarante-quatre enfants présents et les sept adultes qui s’occupent d’eux. Seul un ancien éducateur de la colonie, Léon Reifman, parvient à s’enfuir en sautant d’une fenêtre. Les fermiers voisins, les Perticoz, l’aident à se cacher.

Enfants et adultes sont emprisonnés la première nuit au fort Montluc à Lyon puis envoyés au camp de Drancy, où ils arrivent le 8 avril 1944. Cinq jours plus tard, le 13, par le convoi n°71, 34 des enfants et 4 adultes sont déportés à Auschwitz-Birkenau, où ils sont tous gazés dès leur arrivée, à l’exception de Léa Feldblum. 8 autres enfants et 3 éducateurs sont déportés vers le même camp d’extermination dans les convois n°72 (29 avril), 74 (20 mai), 75 (30 mai) et 76 (30 juin), et assassinés à leur tour de la même façon. Miron Zlatin et les deux adolescents de la colonie, Théo Reis (16 ans) et Arnold Hirsch (17 ans) sont, eux, déportés le 15 mai 1944. Leur convoi (n°73), uniquement composé d’hommes et de jeunes gens, va de Drancy à Kovno, en Lituanie, puis vers la forteresse de Tallin, en Estonie, où ils sont abattus par les SS durant l’été 1944.

Agés de 4 à 17 ans, les 44 enfants d’Izieu ont été assassinés au seul motif qu’ils étaient nés juifs.

Les enfants et les adultes qui s’occupaient d’eux sont partis de Drancy par six convois successifs, du 71 (13 avril 1944) au 76 (30 juin 1944).

La liste des 44 enfants et des 7 éducateurs arrêtés le 6 avril 1944 a été établie grâce aux registres de Miron Zlatin recueillis après la rafle par Sabine Zlatin. Elle a été complétée et documentée grâce aux recherches de Serge Klarsfeld pour le procès de Klaus Barbie."

PDF - 1.2 Mo
Catalogue de l’exposition : "Enfants juifs réfugiés à Izieu"
produite par la Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés.

Liens
- Francetv/éducation : cliquer ici

- Cndp.fr : "Pour faire connaître le passé et susciter la réflexion sur le crime contre l’humanité et les circonstances qui l’engendrent" : cliquer ici.

- La rafle des 16 enfants de la Martellière à Voiron (Isère) :cliquer-ici

- L’histoire de Paul Jacolin (St Etienne de Crossey 38) et des enfants juifs de la Martellière :cliquer ici.

- AJPN Anonymes, Justes et persécutés durant la période nazie dans les communes de France : cliquez ici.


Mémorial d’Izieu

Articles les plus récents

mercredi 9 avril 2014
par Nadia Darmon.H

Foussemagne : Découverte du Mikwe avec l’ouverture du chantier du futur musée

Samedi 16 novembre 2014 s’est déroulée la cérémonie d’ouverture du chantier du futur musée de Foussemagne en lieu et place de l’ancienne synagogue de Foussemagne. Le chantier qui a débuté par la démolition de la maison dite "du rabbin" a permis de mettre à jour le bain rituel juif dont on pressentait la présence.

dimanche 6 avril 2014
par Nadia Darmon.H

La maison paysanne de Moyse Hauser sauvée

La Maison paysanne de Moyse Hauser sauvée de la démolition est un bel et noble exemple de l’appropriation de l’histoire par les habitants de la commune. Destinée à la démolition, des habitants de Dürmenach ont convaincu la municipalité d’accompagner un projet fédérateur : sauver ce qui reste encore de (...)
jeudi 3 avril 2014
par Frédéric Viey

Les Jin, une famille de descendance juive en Chine

Frédéric Viey a réalisé un diaporama qui retrace la généalogie en images de familles de descendance juive en Chine et plus précisément de Kaifeng. L’histoire des Juifs en Chine est très ancienne, elle se confond avec l’histoire des caravanes le long de la route de la soie.

jeudi 3 avril 2014

L’incroyable histoire de la Wyspa Milsztajn

La forme du conte pour l’incroyable histoire de la Wyspa Milsztajn, une île qui serait engloutie en chacun de nous ? "Cette histoire vraie est celle de l’incroyable rencontre de Kasumi Lysiev et Sytnakry Ayaka qui, lettre après lettre, vont alimenter un océan de mots, laissant bientôt ondoyer ses vagues d’amour fraternel et resurgir des flots de l’histoire qui l’avaient douloureusement engloutie." Une histoire universelle par Sylvie Salzmann.

mardi 1er avril 2014

24 jours, la vérité sur l’affaire Ilan Halimi

2006, Ilan Halimi est enlevé par le gang Fofana ; parce que Juif, le gang l’a choisi, supposé riche, le gang des barbares va le rançonner et le torturer...à mort durant de longues semaines, sans que la police ne puisse arrêter cet engrenage terrifiant de la barbarie associée à l’antisémitisme de nos banlieues. Une réalité qui prend à la gorge.


Brèves

5 avril - Sur Histoire tv documentaire : Le musée d’Israël à Jérusalem

Dans la série Documentaire Secrets de musées Episode 16/26 - Le Musée d’Israël à Jérusalem Durée (...)

5 avril - Sur Antenne 2 tv le 8 avril documentaire : Izieu, des enfants dans la shoah

Sur Antenne 2 tv Film documentaire : Izieu, des enfants dans la shoah Mardi 8 Avril à 23h05 (...)

4 avril - Du 19 au 23 octobre 2014 Yad Layeled propose une formation pour les inspecteurs et les conseillers pédagogiques

Séminaire de formation Yad Layeled France Du 19 au 24 octobre 2014, l’association Yad (...)

8 mars - Que ce soit dit : "Lettre à un ami antisioniste" attribuée à Martin Luther King est un faux mais...

Régulièrement ce "hoax" refait surface - le temps d’une révolution de la planète Internet - Que ce (...)

9 septembre 2013 - Le sauvetage des enfants juifs, 1938-1945 sur France 5 tv

Remarquable film-documentaire disponible en ligne jusqu’au 15 septembre 2013. L’Oeuvre de (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 21h45
par weather.com®

Clair de lune et nuages épars

14°C


Clair de lune et nuages épars
  • Vent : 9 km/h - est sud-est
  • Pression : 1018 mbar ↑
Prévisions >>

Prévisions du 23 avril
par weather.com®

Inconnu

Max 20°C
Min 8°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 24 avril
par weather.com®

Orage épars

Max 20°C
Min 8°C


Orage épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 30%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 25 avril
par weather.com®

Orage épars

Max 19°C
Min 9°C


Orage épars
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 26 avril
par weather.com®

Nuageux

Max 17°C
Min 7°C


Nuageux
  • Vent : 8 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 27 avril
par weather.com®

Averses

Max 10°C
Min 6°C


Averses
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 100%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 avril
par weather.com®

Orage épars

Max 13°C
Min 6°C


Orage épars
  • Vent : 16 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 avril
par weather.com®

Averses

Max 14°C
Min 6°C


Averses
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<< Prévisions