Dénoncer la paranoïa sur le net !

Plaidoyer pour une information vérifiée
samedi 14 novembre 2009
par Nadia Darmon.H
popularité : 1%
6 votes

Dénoncer la diffusion du n’importe quoi sur le net !

Des phénomènes de société ! Depuis plusieurs mois des sites web de la presse courante ont dû cesser de faire paraitre dans leurs forums respectifs des commentaires débridés d’articles d’information ou de fond, jugés outranciers, versés notamment dans l’obsession raciste, antisémite voire anti-démocraties occidentales, mais aussi versés dans un abime de contre-vérités fallacieuses de tous bords, jugés pour finir, non conformes à juste titre, à un langage honorable qui sied à tout commentaire sérieux, argumenté, signé, daté, qui mériterait débat et réflexion. La liberté d’expression oui, mais le "délit" de diffuser n’importe quoi non !

Comme tout à chacun, parfois des textes me parviennent par mail le plus souvent, ou bien des liens sur des vidéos ou encore des diaporamas qui se veulent persuasifs, prétendant au sérieux, agitant les bons vieux ingrédients de la rumeur, de la peur de l’autre, de celui qui va nous dévorer, nous convertir, nous endoctriner, de celui encore qui n’a ni foi ni loi que la sienne et menacerait la démocratie, la paix sociale, nos banlieues, nos filles et nos écoles. Amalgames et récupération sont les vrais signifiants de ces montages. Soit l’islamophobie, la judéophobie, la xénophobie sont les vrais mots qui s’appliquent à ces textes et vidéos comme l’insupportable "Fitna" en est une des expressions les plus abouties. Au delà de la presse libre d’une expression conforme au droit du pays, les échanges sur Internet se jouent du droit des pays, et font passer des textes, des images, des montages vidéos libres de circulation ailleurs, interdits dans d’autres au regard de leur contenu raciste par exemple, invérifiables en un mot ! Sans compter des sites bien français, qui s’arrogent le droit d’échafauder des théories du "complot" au nom d’une citoyenneté vigilante quelque peu trouble quant à leur vraie motivation ! Puis encore celui, soupçonneux, à qui l’information ne convenant pas, créera la sienne. Ca s’appelle en français de la paranoïa ! J’accepte d’être informée, mais intoxiquée non !

Une information responsable Toute médiation responsable se doit d’éliminer d’emblée les contre-vérités et les informations non fondées qui pour certaines contiennent en germe, une incitation à la haine qui demeure, faut-il le rappeler ? un délit tout au moins en France, et fort heureusement ! A cet exercice là, nombreux sont ceux qui se sont laissés prendre de bonne foi.

L’analyse historique doit avoir le recul nécessaire sur l’information à chaud, avoir en main toutes les données géo-politiques, historiques, socio-économiques pour bien donner à comprendre un évènement de portée nationale ou internationale. Elle n’est envisageable que par des professionnels, universitaires, chercheurs, philosophes, journalistes pour qui analyser et maitriser l’information est un authentique métier. Chacun avec sa propre sensibilité et sa propre vision à l’aune de son savoir, apporte un éclairage intelligent, documenté, réfléchi.

Le commentaire qui se placerait davantage dans le registre de la tribune libre n’est pas comparable en valeur documentaire.

Résister à la manipulation fleuve Permettre, favoriser, participer à la diffusion d’une forme d’information, d’une prétention à l’information, d’affirmations tronquées, ne peut que desservir la vérité historique, la bonne analyse de notre société au présent, la paix sociale. Faciliter la diffusion d’une image, d’une vidéo, d’un texte non vérifiable, non daté, non localisé, non signé, c’est diffuser ce qui prend la figure du mensonge par ignorance, par négligence, par omission, par parti pris. C’est diffuser ce qui prend la figure de propagande et enfin et simplement alimente une peur destructrice. Autant de murs virtuels qui procèdent de l’enfermement psychique, social, politique sous couvert de "remix" de l’information à sa vérité "patch work". C’est ce qui met en péril toutes les démocraties, et anéantit les meilleures volontés de dialogue. Parfois investi de bonne foi, le "remix de l’info" se révèle contre-productif, par exemple le diaporama qui circule et recircule sur les "Murs dans le monde" pour indiquer à qui veut le savoir, que l’injustice morale du "mur israélien" n’est pas seule au monde ! Le Magazine Books d’octobre dresse un état des lieux argumenté dans un dossier : Les nouveaux murs de la peur (n°9, oct 2009). Personne n’a répondu à la question sécuritaire.

Il s’agit, puisque Internet nous le permet désormais, selon le principe de Wikipédia, de neutraliser les mauvaises informations en donnant les sources vérifiables de celles que l’on diffuse ou que l’on est susceptible de diffuser. La bonne foi existe, l’erreur aussi. La haine n’est pas un but en soi, elle n’a jamais aidé les peuples à se construire.

Enfin, celui qui se contenterait des informations transmises par les sites web, sans les corroborer par une presse professionnelle, par les études universitaires, par les ouvrages de spécialistes compétents dans leurs domaines respectifs, serait menacé d’être dupé voire intoxiqué, serait voué aux pièges innombrables de la haine que le net nous tend.


Photo : Affiche de la pièce de Théâtre "Lettres de délation".



Commentaires  (fermé)

Logo de Nadia Darmon.H
samedi 2 janvier 2010 à 23h28, par  Nadia Darmon.H

Etayer par la lecture de "Going to extremes. How like Minds Unite and Divide."
"En poussant à l’extrême. Comment les esprits semblables s’unissent et divisent."

de Cass R. Sunstein. Oxford University Press, 2009.

Dans son n°9, le magazine Books, octobre 2009 - www.booksmag.fr -
mentionne à propos de la parution de Going to extremes...que loin de neutraliser les extrêmes et de pondérer les positions, le débat radicaliserait, qu’il ne s’établirait sur Internet qu’au coeur d’un même groupe idéologique ou d’une même famille d’opinions.
Il en serait également ainsi "des discussions contradictoires au sein des institutions démocratiques (partis, presse...)".

(Ndlr) Un débat contradictoire a-t-il vocation à dégager un consensus ou à modifier voire "éduquer" l’opinion ?
L’éclatement des groupes d’opinion serait-il le résultat de cette radicalisation en cascade, d’une pensée extrêmiste ?
C’est le point d’émergence de l’Opinion qui veut exister par elle-même et pour elle-même, virtuelle, individuelle, égocentrique, narcissique, exclusive, radicalement néfaste à notre société.
Une société qui ne peut faire l’économie du solidaire, du collectif, du caritatif, de l’associatif, du partage des énergies, des terres et des productions, de l’humanisme et de l’humanitaire.
L’éclatement produit davantage d’angoisse (voir l’échec des accords sur le réchauffement de la planète à Copenhague.) que le consensus ne permet l’espoir de faire agir pour le bien commun.

Logo de Martin Rochefort
lundi 16 novembre 2009 à 18h25, par  Martin Rochefort

Le web est une structure non hiérarchique, une sorte d’anarchie, puisque monsieur tout le monde peut faire ce qu’il a envie. Mais on n’y trouve pas les dangers de la hiérarchies. Pourquoi ? Parce que le web est très organisé et va le rester. Les gens qui veulent faire du mal, vont le faire, mais vont très vite être banni d’une "communauté". J’avais fait une thèse dessus, le web est déstiné à devenir une grosse communauté (ou plusieurs regroupement de communautés). casino en ligne

Agenda

<<

2017

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 avril 2014 - Du 19 au 23 octobre 2014 Yad Layeled propose une formation pour les inspecteurs et les conseillers pédagogiques

Séminaire de formation Yad Layeled France Du 19 au 24 octobre 2014, l’association Yad (...)

9 septembre 2013 - Le sauvetage des enfants juifs, 1938-1945 sur France 5 tv

Remarquable film-documentaire disponible en ligne jusqu’au 15 septembre 2013. L’Oeuvre de (...)

7 mai 2013 - Secrets d’Histoire en Israël sur France 2 ce soir : Un homme nommé Jésus

Bonjour à toutes et à tous, "Nous sommes heureux de vous informer de la diffusion ce soir 7 mai (...)

29 avril 2013 - Film documentaire sur Moissac la Juste : "J’avais oublié"

Moissac la Juste Tout d’abord Moissac au début de la guerre est en zone libre, de nombreuses (...)

29 avril 2013 - Livre : Survivre, les Enfants dans la Shoah de Michèle Gans

"Survivre, les enfants dans la Shoah" de Michèle Gans, éditions Ouest-France "Le bien évident (...)

Météo

Belfort, 90, France

Conditions météo à 22h30
par weather.com®

Clair de lune voilé

21°C


Clair de lune voilé
  • Vent : 3 km/h - N/D
  • Pression : 985 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 27 mai
par weather.com®

Inconnu

Max 22°C
Min 15°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 28 mai
par weather.com®

Soleil voilé

Max 31°C
Min 15°C


Soleil voilé
  • Vent : 3 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 mai
par weather.com®

Soleil voilé

Max 30°C
Min 15°C


Soleil voilé
  • Vent : 8 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 mai
par weather.com®

Orage épars

Max 26°C
Min 13°C


Orage épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 31 mai
par weather.com®

Orage épars

Max 24°C
Min 13°C


Orage épars
  • Vent : 4 km/h
  • Risque de precip. : 60%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er juin
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 25°C
Min 13°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 6 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 2 juin
par weather.com®

Soleil

Max 27°C
Min 15°C


Soleil
  • Vent : 4 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions